Quelles possibilités avec le diplôme d’expertise comptable?

Le diplôme d'expertise comptable (DEC) est un diplôme qui ouvre de nombreuses portes au sein des cabinets d'expertise comptable, des entreprises, des administrations publiques et même à l'international.

Dès lors qu'un expert-comptable stagiaire prépare son projet professionnel, il peut utiliser son mémoire après l'obtention de son diplôme. Le mémoire n'est alors qu'un début, qui servira au cours des premières années d'activité.

Mais il n'est pas nécessaire d'être un spécialiste de son sujet pour réussir car comme l'indique M. Pinero Vargas, enseignant de l'ENOES à ses étudiants : « Le mémoire d'expertise comptable est rédigé grâce aux rencontres professionnelles et au réseau du jeune stagiaire qui ne le rédige jamais seul ».

Témoignages de jeunes diplômés d'expertise comptable, anciens étudiants de l'ENOES qui ont su s'orienter vers le métier de leur choix suivis des dix critères indispensables pour chacun des métiers.

La création ex-nihilo d'un cabinet d'expertise comptable

La création du cabinet d'expertise comptable est probablement la voie la plus simple, du moins en apparence. Steeven Pariente, expert-comptable, président du CJEC et Cyril Degrilart, expert-comptable, formateur à l'ENOES ont créé leur cabinet d'expertise comptable en 2013 et 2014.

Après avoir refusé l'association au sein de son cabinet d'origine pour être indépendant, Steeven Pariente s'est installé en prenant en compte toutes les nouvelles possibilités de missions qui s'offrent à l'expert-comptable, l'accompagnement, l'écoute du chef d'entreprise.

Même son de cloche chez Cyril Degrilart qui se dit avant tout entrepreneur depuis qu'il a créé son cabinet d'expertise comptable. Il rappelle que « l'expert-comptable qui crée son cabinet n'est jamais seul, il est entouré de ses clients, des administrations, des institutions etc. ».

Leur vision de la profession d'expert-comptable ressemble à celle que partagent certains sportifs en compétition, qui ne sont jamais concurrents. En échangeant les uns avec les autres, en partageant leurs clés de réussite, ils peuvent donner et obtenir en échange, tout en faisant grandir ensemble, tous les membres de la profession.

L'associé dans un cabinet d'audit ou d'expertise comptable

Skander HAMMAMI, associé dans un cabinet d'expertise comptable est devenu consultant des syndicats professionnels de casino, à la suite de l'obtention du diplôme.

Après quelques années dans un grand cabinet, il a travaillé avec un expert-comptable auquel il a amené son réseau et nombre de clients au fil des ans. Au bout de quelques années, la question de l'association s'est posée.

Même si ce n'est pas toujours facile de devenir associé, il estime que « lorsque les personnes sont de bonne foi, on trouve toujours un accord. L'important est de prendre en compte son propre intérêt mais aussi l'intérêt de son associé».

L'expert-comptable en entreprise

Après la création de cabinet d'expertise comptable et l'association, l'une des possibilités qui a le plus de succès auprès des diplômés d'expertise comptable est probablement le salariat en entreprise.

Hervé GUINES, directeur financier adjoint groupe chez Terreal s'est dirigé vers l'entreprise après l'obtention de son diplôme d'expertise comptable et avec une appétence particulière pour le management. Pour lui, la clé de la réussite dans ce domaine est de toujours tirer les collaborateurs vers le haut.

En cabinet d'expertise comptable et d'audit, « les équipes comptables des entreprises qu'il a audité lui auront appris son métier, la rigueur, le contrôle, l'approche structurée de la résolution d'un problème » indispensable pour sa réussite dans ce métier.

À ses yeux, « le diplôme d'expertise comptable est tout à fait adapté à la prise de fonctions de directeur financier ».

L'administration d'un théâtre ou le fait de vivre de sa passion

Le diplôme d'expertise comptable peut être vu comme un diplôme généraliste qui ouvre les portes de tout type d'entreprise. Il permet ainsi de vivre, directement ou indirectement de sa passion. C'est ce qu'a fait Elsa Vautrain, diplômée d'expertise comptable, administratrice théâtre Marigny, déléguée ECE, l'association des experts-comptables en entreprise, avec un parcours original.

Salariée d'un cabinet d'expertise comptable spécialisé dans le domaine culturel et artistique, elle crée sa propre entreprise en parallèle, avec l'accord de son cabinet, intéressé par les compétences acquises et le réseau ainsi formé. Ce rythme effréné ne l'empêchera pas d'obtenir son diplôme d'expertise comptable, bien au contraire.

Il lui permettra de « gagner en légitimité au quotidien » et d'entrer dans une profession « dont les membres partagent des valeurs, à défaut d'exercer le même métier ».

Ses conseils aux futurs experts-comptables qui souhaitent vivre de leur passion : « développer ses projets en même temps et avec son cabinet d'expertise comptable, rendre le tout cohérent et faire de sa passion un moteur ou au moins, trouver du sens pour avancer ».

Le diplôme d'expertise comptable dans une grande administration publique

Après 15 ans au sein d'un cabinet d'audit, Alexis Delmas est entré à la Cour des comptes. Son CAFCAC et son DEC lui permettent aujourd'hui de certifier les comptes du régime général de la sécurité sociale.

Entré à la Cour des comptes après avoir répondu à une offre d'emploi, il a découvert le droit de la sécurité sociale qui est « une matière particulièrement complexe avec de nombreux acronymes ».

Pour lui, l'un des atouts de l'expert-comptable dans une grande administration est son « jugement professionnel qui l'oblige à décrypter et distiller le vrai du faux ».

Les opportunités à l'international : l'expertise comptable en France et en Belgique

Charlotte Henry-Moitry, titulaire du diplôme d'expertise comptable français et belge était attirée par l'international dès le début de ses études.

Elle développe son cabinet d'expertise comptable en Belgique sur des problématiques transfrontalières. Ses clients sont français ou belges et souhaitent créer leur entreprise dans l'un ou l'autre pays et elle a obtenu la reconnaissance du DEC en belgique.

Aujourd'hui, elle est installée en Belgique et y développe sa clientèle après s'être imprégnée de la culture locale.

Pour elle, il ne faut pas hésiter à s'intéresser aux problématiques transfrontalières parce que « les possibilités de missions, en partie auprès des particuliers et des dirigeants d'entreprises sont énormes ».

Les dix critères qui permettent de réussir dans l'une ou l'autre fonction

Chacun des intervenants a ensuite proposé les dix critères qui permettent à un expert-comptable de réussir dans leur métier. Présentés sous forme de slides, ils peuvent permettre aux futurs experts-comptables de s'orienter dans la jungle des métiers qui s'offrent à eux.

Découvrez les 10 critères pour la création d'un cabinet d'expertise comptable ex-nihilo.

 

Pour aller plus loin, nos articles sur le mémoire du DEC :

- Interview d'Amélie Van Elst, premier prix 2015 du mémoire DEC

- Mémoire de DEC : trouver son sujet et sa problématique

- DEC : réussir l'épreuve de soutenance du mémoire

- Pour le mémoire du DEC, un conseil : "être prêt et ultra prêt !"

Inscription à la newsletter

S'il vous plaît, attendez...
Voulez-vous être averti lorsque notre article est publié? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
S’inscrire Brochures Contact
Please wait...

Subscribe to our newsletter

Want to be notified when our article is published? Enter your email address and name below to be the first to know.