Réussir les épreuves 1 et 4 du DSCG : quelques conseils

19/04/2021

Nous sommes au mois d'avril et les épreuves de DSCG approchent à grands pas. Beaucoup de candidats se posent déjà la question de savoir s'il est encore possible de s'inscrire dans une école et de réussir.

De nombreuses écoles proposent des séminaires de préparation intensive qui se déroulent entre les mois de mai et septembre. C'est aussi le cas de l'ENOES qui vient de compléter cette offre avec une toute nouvelle formule en e-learning.

L'inscription dans une école pour cette préparation est donc toujours possible sous certaines réserves et notamment le fait d'être capable de fournir un travail suffisamment intensif au cours des prochains mois.

Que vous soyez étudiant, ancien étudiant, candidat libre ou expert-comptable stagiaire inscrit à l'Ordre, retrouvez les conseils des professeurs de l'ENOES pour réussir les UE 1 et 4 du DSCG pour la session 2021.

, Réussir les épreuves 1 et 4 du DSCG : quelques conseils

> Le DSCG est un diplôme réputé difficile et même avec le jeu des dispenses, de nombreux étudiants commencent leur stage d'expertise comptable avant d'être diplômés. Nous sommes au mois d'avril. Peut-on encore s'inscrire à certaines épreuves du DSCG dans une école et réussir ? Si oui, à quelles conditions ?

Thierry Carlier : La réponse à cette question est positive. Il est encore possible de s'inscrire en avril mai juin dans une école, notamment dans celles qui proposent des formations intensives. Mais plus le candidat s'inscrit tard, plus on se rapproche des épreuves du mois d'octobre, et plus il devra être dans un schéma de formation intensive.

À l'ENOES, les séminaires intensifs ont lieu au cours des mois de mai, juin et septembre pour chaque UE. S'y ajoutent des séances de training-coaching de deux jours qui ont lieu en septembre.

Pour bénéficier au maximum de ces formations intensives, le candidat doit déjà avoir les prérequis pour la matière concernée, qu'il s'agisse du DCG ou d'une autre formation.

Le travail à fournir sera beaucoup plus important et intense qu'avec un démarrage au mois de septembre 2020. C'est valable aussi pour la nouvelle formule en e-learning qui vient tout juste de débuter et à laquelle il est possible de s'inscrire à tout moment.

Le candidat doit simplement être organisé pour être en position et en condition de passer des épreuves et de les réussir en octobre.

Dès lors qu'il a les prérequis, il peut même s'inscrire à un nombre limité d'épreuves et fournir un travail intensif sur tout le mois de septembre.

 

> Les UE 1 et 4 Gestion juridique, sociale et fiscale et Comptabilité et audit comptent beaucoup plus d'inscrits que les autres matières. Elles sont aussi moins bien réussies que les autres. Quels conseils donneriez-vous pour la préparation de ces deux épreuves ?

Les professeurs de l'ENOES : concernant l’UE1, le programme est dense, découpé en 6 parties.

À ce stade, il faut faire des fiches sous forme de tableaux et de schémas. Cela permet de travailler tous les thèmes et de les comprendre pour parvenir à les synthétiser et les mémoriser.

Il est également conseillé de s’entraîner avec ses fiches pour les compléter en fonction des éléments de réponse présents dans le corrigé mais absents de la fiche.

Il faut être stratégique et travailler les thèmes majeurs, récurrents en faisant par exemple toutes les annales au minimum. Il faut aussi traiter d’autres sujets d’entraînement que l’on peut trouver dans des manuels, des pochettes sur les thèmes récurrents comme :

  • les contrats ;
  • les entreprises en difficulté ;
  • le droit pénal ;
  • les groupes ;
  • la responsabilité du CAC ;
  • le droit fiscal.

Ensuite il y a d'autres thèmes qui tombent moins systématiquement et qui peuvent exiger un travail moins approfondi avec les annales. Ce sera le cas du thème 6 du référentiel par exemple ou du numérique.

Article similaire  Job dating 2014 spécial alternance en DCG et DSCG

Les professeurs de l'ENOES : concernant l'UE4, le programme est découpé en 4 parties distinctes : restructuration, audit, consolidation et IFRS.

Pour cette épreuve, c'est l'entraînement régulier à partir de nombreux cas pratiques qui facilite l'assimilation et la maîtrise des concepts clés.

Pour parcourir le programme rapidement, la conception de fiches de synthèse est indispensable au candidat pour ne pas se noyer dans le programme.

L'entraînement par les annales est également un moyen efficace de « rentrer dans l'esprit de l'épreuve ». Les sujets sont souvent conçus de la même façon, tout comme l'articulation des différents dossiers (3 ou 4 suivant les années).

En règle générale, un dossier est réservé aux opérations de restructuration, un dossier pour l'audit et un autre qui englobe la consolidation et les normes IFRS. Le candidat va ainsi s'habituer à chercher les informations dans le sujet et surtout s'entraîner à traiter des cas de synthèse, une fois le programme abordé dans sa totalité.

 

> Des conseils spécifiques peuvent-ils être donnés pour l'étudiant de DSCG, celui qui a échoué une première fois et commence à réviser après la période fiscale, le titulaire d'un master CCA ou l'expert-comptable stagiaire qui risque la suspension de son stage ?

Les professeurs de l'ENOES : pour tous ces profils qui ont déjà travaillé l’UE1 au moins une fois que ce soit lors d’une première année de DSCG ou du master CCA, les parties du programme ont été normalement vues. Il faut opter pour une forme intensive de révision et d’entraînement.

J’opterais pour un maximum de sujets dans différents supports (annales, manuels, tout l’entraînement, pochettes…) avec des fiches de révision élaborées et complétées au fur et à mesure des entraînements en commençant par les points incontournables du programme et en finissant par les points plus marginaux.

L'expert-comptable stagiaire qui risque une suspension de stage voit son stress augmenter considérablement. Pour ce qui concerne l'UE4, les conseils seront les mêmes. L'entraînement régulier et direct reste la meilleure parade. 

Le candidat qui a déjà échoué a normalement travaillé son programme.

Il est donc souhaitable qu'il s'entraîne sur des cas de synthèse (annales, livres de cas pratiques) tout en reprenant les points sur lesquels il a des difficultés. D'ailleurs, il a tout intérêt à faire plus d'exercices sur les thèmes mal ou non maîtrisés. C'est la rançon du succès.

 

> L'ENOES lance une nouvelle offre de formation à distance pour les UE1 et 4 du DSCG. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Thierry Carlier : le projet est l'aboutissement d'une longue réflexion. Le but était de créer une offre à distance digne de ce nom à l'ENOES. La pandémie n'a fait qu'accélérer la finalisation du projet.

Ce sont les enseignants de l'ENOES qui ont conçu cette offre disponible sur la plateforme AGORA. Elle peut être financée par le CPF, le compte personnel de formation.

Sont disponibles, supports, fiches techniques, exercices, vidéos, live et possibilité de communiquer avec les enseignants. C'est un vrai distanciel créé par les enseignants de l'ENOES qui vient compléter les offres existantes sans forcément les concurrencer. L'objectif n'est pas d'être exhaustif ou de refaire la même chose que les solutions qui existent déjà.

Il s'agit de se concentrer sur le cœur du programme de manière intensive et de proposer un complément aux séminaires intensifs en présentiel. D'autres épreuves devraient être proposées dans les prochains mois.

Inscription à la newsletter

S'il vous plaît, attendez...
Voulez-vous être averti lorsque notre article est publié? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
S’inscrire Brochures Contact
Please wait...

Subscribe to our newsletter

Want to be notified when our article is published? Enter your email address and name below to be the first to know.