L’entrée en vigueur du nouveau DSCG

Les enseignants et les étudiants sont lancés depuis septembre dans le nouveau DCG et son approche par les compétences.

Les rentrées des étudiants en DSCG vont avoir lieu dans quelques semaines et les enseignants doivent désormais plonger dans le DSCG réformé.

Que pouvons-nous en dire ?

Comme pour le DCG, le programme est construit autour de compétences auxquelles sont associées des notions et contenus.

Les épreuves ont conservé leur format et à la différence du DCG pour lequel toutes les UE sont coefficientées 1, le DSCG conserve des UE coefficient 1 et d’autres 1,5.

Les épreuves écrites à coefficient 1,5 ont une durée de 4 heures et celles à coefficient 1 durent 3 heures.

Ainsi pour les épreuves écrites :

UE à coefficient 1 donnant 15 crédits européensUE à coefficient 1,5 donnant 20 crédits européens
Épreuve n°2 : Finance

Épreuve n°5 : Management des systèmes d'information

Épreuve n°1 : Gestion juridique, fiscale et sociale

Épreuve n°3 : Management et contrôle de gestion

Épreuve n°4 : Comptabilité et audit

 

Quant aux deux épreuves orales :

Épreuve n°6 : anglais des affaires

Coefficient 1 donnant 15 crédits européens

Épreuve n°7 : Mémoire Professionnel

Coefficient 1 donnant 15 crédits européens

Préparation d'une heure sur la base de documents fournis en anglais.

L'oral se passera en 2 temps avec tout d'abord un exposé de 15 minutes maximum sur la base d'une question sur un thème et des documents fournis. Puis dans un deuxième temps, un entretien en anglais portera sur le sujet traité pendant 15 minutes également.

À partir d'un mémoire prenant appui sur des pratiques professionnelles observées/exercées pendant le stage (durée d'au moins 16 semaines) ou dans le cadre d'une expérience professionnelle, une soutenance d'une heure maximum aura lieu.

 

Il existe comme en DCG, une épreuve facultative en langue étrangère, Épreuve n°8, à coefficient 1 qui est sous forme écrite en espagnol, allemand ou italien. Sa durée est de 3 heures.

Seront proposés des documents en espagnol, allemand ou italien selon le choix du candidat.

Il pourra être demandé aux candidats de traduire certains de ces documents ou encore de rédiger un résumé ou de réaliser une note, un commentaire dans une de ces trois langues ou en français.

Il sera également possible de demander au candidat de rédiger un document commercial dans l’une de ces langues.

Enfin, une combinaison de ces différents exercices pourra être attendue.

 

A la différence du DCG, aucun guide d’accompagnement pédagogique n’a été conçu et diffusé pour préciser, orienter, expliciter l’esprit de cette rénovation.

Pour l’instant il n’y a aucun sujet zéro proposé.

Le jury de décembre 2019 sera peut-être l’occasion d’une information en ce sens.

 

Nous allons commencer la présentation des UE par celles les plus impactées par cette réforme.

Il s’agit des UE2, UE5 et UE6.

Toutes les épreuves écrites se présenteront sous la forme d'étude d'un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d'un ou plusieurs documents et/ou d'une ou plusieurs questions.

UE2 - Finance

140h

15 ECTS

Coefficient 1

Le programme reste sensiblement le même. Il est néanmoins ajouté les éléments suivants :

  • évaluations spécifiques (approche immobilière, approche spécifique pour les start-up, exemple d'approche sectorielle) ;
  • la fraude et le blanchiment de capitaux (réglementation financière, la fraude comptable et financière, le rôle de TRACFIN, Ethique, déontologie et morale dans le management financier) ;
  • les innovations financières (crowfunding, fintechs, blockchains, cryptomonnaies...).

UE5 - Management des systèmes d'information

140h

15 ECTS

Coefficient 1

Le management des systèmes d’information (SI) continue à aborder l’Architecture des SI, la Gouvernance des SI avec une prédominante lorsqu’il s’agit de l’alignement stratégique. On fera de plus en plus appel à des référentiels tels ITIL, COBOT, CMMI, ISO.

En troisième partie la gestion des projets sera présente à toutes les étapes de l’évolution d’un SI.

La Gestion de la performance informatique, pour l’évaluation, le suivi et la correction de tout projet, reste présente dans la réforme en intégrant le « cloud computing » avec toutes ses conséquences en termes de choix d’infrastructure (passer d’une informatique basée sur un matériel local appartenant à l’entreprise à une informatique basée sur la location de tout outil en fonction des besoins).

Ce choix d’organisation des données et des traitements, couplé avec une digitalisation totale mettra la sécurité des SI au premier plan des préoccupations (comment assurer la sécurité des données qui naviguent entre l’entreprise, le centre des données et internet).

Les différents outils de gestion des systèmes d’entreprise et l’audit financier dans un système de plus en plus digitalisé complèteront le programme.

UE6 -Anglais des affaires

120h

15 ECTS

Coefficient 1

Il s’agit dans cette épreuve d’apprécier la capacité du candidat à maîtriser l’anglais des affaires à travers un exposé et un entretien à l’oral sur un des thèmes suivant :

  • Finance,
  • Comptabilité et audit,
  • Gouvernance et RSE,
  • Système d’information et nouvelles technologies,
  • Management, gestion des ressources humaines et stratégie,
  • Production,

Ces thématiques sont traitées en français dès le DCG et approfondies en DSCG dans les différentes UE.

Leur maîtrise en langue anglaise est donc l’enjeu de cette UE au cours de laquelle le candidat devra démontrer sa capacité à présenter de manière structurée un sujet, à argumenter, à dégager une problématique, à mobiliser des connaissances techniques et d’actualité.

 

Viennent ensuite les UE qui ont évolué plutôt à la marge.

UE1 - Gestion juridique, fiscale et sociale

280h

20 ECTS

Coefficient 2

Comme auparavant le programme de cette UE est divisé en plusieurs points. Nous retrouvons le droit des contrats avec une « petite » nouveauté, la transaction. Le droit pénal est toujours présent mais avec un cadrage plus étendu des infractions à traiter. L’entreprise et la concurrence et l’entreprise et l’administration fiscale et l’entreprise et la dimension environnementale occupent la même place. Le thème 2, développement de l’entreprise confirme son importance passée.

Dans le thème 3 consacré au financement de l’entreprise a été rajouté le crowdfunding.

Les thèmes 4, 5 et 6 n’ont quant à eux pas bougé quant à leur contenu.

UE3 - Management et contrôle de gestion

180h

20 ECTS

Coefficient 2

Le programme ne sépare pas en 2 parties (A/B) management et contrôle de gestion.

Cette fois-ci, le programme est structuré autour de 4 thèmes, déjà existants dans l’ancien programme, modèles d’organisation, management stratégique, conduite du changement et management des ressources humaines et des compétences. Chaque thème est abordé sous l’angle managérial et contrôle de gestion. Une nouveauté a été introduite en termes de contenu, approche du marketing stratégique qui doit amener à traiter du marketing, de la communication, du digital et des relations b to b.

UE4 - Comptabilité et audit

180h

20 ECTS

coefficient 1,5

Le programme voit disparaître le diagnostic financier des sociétés et des groupes, l’évaluation et la communication financière.

Les normes comptables internationales sont renforcées et les enregistrements comptables dans le référentiel international sont demandés.

L’audit et le commissariat aux comptes sont renforcés, ainsi que la déontologie.

Le contrôle interne disparaît du programme.

UE7 - Mémoire professionnel

50h - stage de 16 semaines

15 ECTS

Coefficient 1

Cette UE ne bouge pas ni dans son contenu ni dans ses attentes.

Inscription à la newsletter

S'il vous plaît, attendez...
Voulez-vous être averti lorsque notre article est publié? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
S’inscrire Brochures Contact
Please wait...

Subscribe to our newsletter

Want to be notified when our article is published? Enter your email address and name below to be the first to know.