Le recrutement des jeunes par un cabinet partenaire : témoignage

Le recrutement des jeunes étudiants en alternance au sein des cabinets d'expertise comptable est proche de celui des collaborateurs peu expérimentés.

Dans le cadre d'un partenariat entre une école et les cabinets d'expertise comptable, c'est généralement l'école qui propose ses candidats aux cabinets partenaires.

Le cabinet les fait ensuite passer par son processus de recrutement habituel.

Témoignage de Steve Metoudi, expert-comptable dans le cabinet BERGUDO METOUDI à Paris qui accorde une attention particulière aux compétences relationnelles, forme ses alternants et accompagne les volontaires vers le diplôme d'expertise comptable.

, Le recrutement des jeunes par un cabinet partenaire : témoignage

> Savoir-être, valeurs et culture d'entreprise semblent avoir de l'importance dans votre cabinet. Comment sont recrutés les jeunes en alternance ? 

Notre processus de recrutement est assez standard. Il est identique pour le recrutement des alternants et les collaborateurs junior, jusqu'à environ 3 ans d'expérience professionnelle.

La sélection initiale se fait sur la base d’une revue des CV et lettres de motivation.

Ce processus s’articule ensuite autour d’un entretien avec un de nos managers, au cours duquel sont testées les compétences techniques et la personnalité du candidat.

Nous essayons au maximum de prendre des références même si c'est beaucoup moins vrai pour les alternants. C'est là que l'école a un rôle à jouer puisque la prise de références se fait beaucoup avec l'école qui nous présente le candidat.

Dans le cas d'un alternant, l'ENOES nous transmet les CV et un premier avis sur chaque candidat. Nous faisons aussi appel aux avis des confrères chez qui ils ont éventuellement eu une première expérience.

Lors des entretiens, nous vérifions systématiquement que le futur collaborateur sera capable d'être indépendant rapidement.

L'entretien dure entre une et deux heures pour nous permettre de tester à la fois la personnalité, qui doit être en adéquation avec nos valeurs, les compétences techniques et les réflexes du candidat.

 

> À quelles compétences comportementales attachez-vous le plus d'importance ?

Notre cabinet a près de 30 ans et a été fondé au début des années 1990. Il y a toujours eu une très forte proximité avec les clients.

Cet état d'esprit, la disponibilité, la réactivité, l'écoute des clients sont entretenus.

Le collaborateur a une très grande autonomie chez nous et doit être à l'aise et capable d'échanger rapidement avec les clients.

L’intégration d’un alternant a pour objectif son embauche en CDI par la suite.

Nous insistons donc sur :

  • la capacité à prendre des initiatives et la volonté de progresser ;
  • l’ouverture aux autres et l'esprit d’équipe ;
  • la capacité à assumer une relation client ;
  • la rigueur et le respect des règles.

Cette volonté d'embaucher et de former des collaborateurs autonomes se traduit rapidement par le fait que le collaborateur se verra confier ses propres dossiers. Selon ses compétences, il les traitera seul tout en se faisant assister si besoin par les autres membres, plus expérimentés, de son équipe de rattachement.

Il doit s'intégrer à son équipe, être formé aux processus du cabinet. Il sera aussi sensibilisé au savoir-être au sein du cabinet. En plus des compétences techniques, nous portons donc une attention particulière au savoir-être dans le monde professionnel (rigueur, relation clients, intégration au sein des équipes).

 

> Vous recrutez des jeunes en alternance qui seront formés à l'ENOES. Qu'attendez-vous de la formation ? Pourquoi avoir choisi cette école ?

Nous faisons confiance à l’ENOES pour la qualité de la formation de ses élèves. Ces derniers disposent de compétences techniques solides lorsqu’ils intègrent le cabinet.

C’est l'un des rares établissements dont les élèves sont sensibilisés au savoir-être en entreprise.

Cette particularité de l'ENOES se voit dans les job datings que nous pouvons être amenés à faire pour recruter. Les candidats d'autres écoles sont parfois peu sensibilisés à ces thématiques et ont souvent des problèmes de comportement, d'élocution, de présentation. Ces éléments sont tout de suite rédhibitoires, surtout pour nous qui souhaitons mettre le candidat rapidement en contact avec le client.

À l'ENOES, globalement, ils savent se tenir, ont une bonne élocution etc. C'est une vraie différence qui s'ajoute à la qualité de l'enseignement.

Inscription à la newsletter

S'il vous plaît, attendez...
Voulez-vous être averti lorsque notre article est publié? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
S’inscrire Brochures Contact
Please wait...

Subscribe to our newsletter

Want to be notified when our article is published? Enter your email address and name below to be the first to know.